Close

avril 4, 2017

Enfants : préventifs et interceptifs

Dès l’âge de cinq ans, orthodontistes, kinésithérapeutes, orthophonistes, ORL, peuvent accompagner le développement de votre enfant. Ces professionnels pourront lui apprendre, par exemple, à bien respirer par le nez et non par la bouche, améliorant ainsi considérablement son sommeil, sa posture et sa croissance. Votre enfant pourra également corriger sa déglutition, empêchant l’apparition de déformations des dents et des mâchoires. Il apprendra, aussi, à mastiquer des aliments durs pour développer correctement ses mâchoires et diminuer la sévérité des malpositions dentaires. Ces petits exercices réduiront la probabilité de pose d’appareillage fixe quand toutes ses dents seront là.

En revanche, lorsqu’une bouche est trop petite pour accueillir toutes les dents, lorsque la langue est trop grosse, que la succion du pouce ou de la tétine est excessive ou encore qu’il existe un décalage entre les deux mâchoires, nous recommandons une première évaluation orthodontique.

Dès l’âge de 7 ans, nous pouvons établir un bilan et proposer un traitement en fonction de l’âge et du type de malposition dentaire. Des interventions préliminaires peuvent rendre plus simples, plus rapides et moins coûteuses des interventions ultérieures.

La denture mixte, entre 7 et 11 ans, est la période de cohabitation entre les dents de lait et des premières dents définitives.

Nous proposons un traitement dit « interceptif » ou « précoce ». Relativement court, celui-ci permet de corriger les petites dysmorphoses de façon à être dans les meilleures conditions possibles pour une croissance dentaire harmonieuse et favoriser l’évolution des dents définitives. Par exemple, la position et la largeur de la mâchoire peuvent être corrigées avec un appareillage fixe ou amovible.

Il s’agit d’une étape ponctuelle, en attente de l’âge orthodontique. Le bilan sera effectué lorsque toutes les dents définitives seront là.

Bien souvent et lorsqu’il est possible, le traitement interceptif permet de diminuer le temps du traitement futur.

avril 4, 2017